top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAbbé Raphaël d'Anselme

Le grand jubilé de Sainte Anne !


À la rentrée diocésaine, notre évêque, Monseigneur Raymond Centène, nous disait : « Tous les 25 ans, l'Église s’attache à célébrer un grand Jubilé, pour commémorer la naissance du Christ. Les trois derniers : 1950, 1975 et 2000. Le jubilé à venir : 2025.

Pour les bretons et pour les morbihannais en particulier, les trois années à venir marqueront le 400ème anniversaire des apparitions de Sainte Anne à Yvon Nicolazic, dans le champ du Bocéno. Les apparitions de Sainte Anne se sont déroulées sur trois ans, 1623, 1624, 1625. Pour que notre commémoration s’inscrive dans la démarche de toute l’Eglise et s’accorde avec elle, nous nous sommes laissés inspirer par les paroles de l’un des cantiques chantés dans cette basilique : Sainte Anne Mère de Marie, conduis-nous vers Jésus. Sainte Anne, Marie, Jésus, cela rejoint aussi l’iconographie et la statuaire traditionnelle ici de la " Trinité bretonne. " »

Comme tout le diocèse, nous sommes invités à vivre ces trois années de Jubilé en paroisse, mais chacun pourra aussi le vivre personnellement, par l’approfondissement de sa foi, par la croissance de sa vie chrétienne, grâce aux propositions qui seront faites notamment pendant ce Carême.

En cette année 2022-2023, le thème est : « Sainte Anne, modèle d'Espérance », mettons-nous à son école.

« Sainte Anne est l’héritière de cette Espérance d'Israël, ­— nous dit Monseigneur Centène — elle en est pour nous le véritable modèle. Stérile, elle donnera naissance à Marie, de qui naîtra le Fils de Dieu. La toute-puissance de Dieu permet la réalisation de ce qui nous est humainement impossible. Lorsque Sainte Anne apparaît à Yvon Nicolazic, c’est le même miracle qui se réalise. Guillemette, sa femme qui était stérile, donnera naissance à plusieurs enfants, dont un prêtre. Sainte Anne le chargera de rebâtir sa chapelle qui était en ruine, dit-elle, depuis 924 ans et 6 mois. « Rebâtis mon Église », c’est un appel à l’Espérance ! Dans notre époque si troublée, marquée par les épidémies, la guerre, la crise économique, la perte des repères, la crise des valeurs, si nous voulons aller de l’avant, nous devons nous-aussi redécouvrir l’Espérance ; l’élan nécessaire quand nous ne pouvons plus avancer. C’est le moment où Dieu entre en scène. L’Espérance repose sur la certitude que Dieu peut tout, qu’Il nous mène là où nous ne pouvons pas aller, parce que nous n’en n’avons pas la force. L’Espérance est cette vie qui jaillit du tombeau du Christ Ressuscité et qui nous accompagne vers l’héritage céleste, à travers les méandres de notre vie. »

Aussi pour vivre ce Jubilé pleinement, obtenir les grâces que Dieu veut nous donner, et grandir dans cette vertu Théologale d’Espérance, nous vous invitons de tout cœur à vivre les événements de la paroisse en ce carême 2023.

Pour cela nous aurons la Retraite de Carême, les 10,11, 12 mars, prêché par Monsieur l’abbé André Guillevic, qui a été pendant 20 ans à sainte Anne d’Auray. Connaissant à merveille son histoire et les grâces que la grand-mère de Jésus y dispense, il saura nous faire pénétrer pleinement dans ce Jubilé, méditer sur les apparitions et nous disposer à en obtenir les grâces. (Dans ce bulletin nous vous donnons le programme.)

Nous aurons aussi un temps fort chaque dimanche de carême, en vous invitant à des Vêpres prêchées, où nous vous aiderons par la prière de l’Église et l’enseignement : à faire le point sur notre manière d’être disciple et sur ce que je dois faire pour être toujours plus apôtre missionnaire du Seigneur. Il y aura aussi deux concerts qui seront proposés. (Dans ce bulletin nous vous donnons le programme.)

Nous irons ensuite en paroisse, vivre notre démarche Jubilaire à sainte Anne d’Auray le dimanche 30 avril après midi et ainsi obtenir l’indulgence plénière pour nous même et beaucoup de grâce pour nos familles. Après les messes du matin célébrées à la paroisse ou sur site, nous nous retrouverons à sainte Anne d’Auray, pour un pique nique, à 14h il y aura un jeu intergénérationnel, à 15h la procession Jubilaire aux différents lieux du sanctuaire, avec chapelet et confessions, à 16h les Vêpres et Salut du Saint Sacrement.


Pour nous accompagner, la statue de sainte Anne est mise en valeur dans l’église avec un cierge, qui nous rappelle le cierge dont sainte Anne s’est servi pour aider Yvon Nicolazic à retrouver la statue originale au Bocéno. Et dans la Chapelle Ste Catherine une belle statue a été offerte à la paroisse qui nous aidera à vivre ce Jubilé avec intensité.

Sainte Anne est la patronne de la Bretagne, dans ces temps difficiles que nous vivons, implorons sa protection et vivons ce Jubilé de tout cœur.

128 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


bottom of page