top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAbbé Frédéric Fagot

Une page se tourne...

Voilà donc le 151ème numéro du Messager de Saint Patern qui paraît, avec une annonce singulière : l’aventure s’arrête au terme de ce numéro. Cette belle page se tourne donc, après s’être faite l'écho du cœur de notre paroisse, du cœur de chacun de vous, pendant toutes ces années. Le Messager de Saint-Patern aura été le miroir de ce que nous avons vécu et partagé : les joies, les pardons, les peines, les au-revoirs et les accueils.

 

Puisque l'esprit renouvelle notre âme et fait toute chose nouvelle, sachons transformer nos regrets de cette fin en une espérance nouvelle. Dans une dynamique « d'évangélisation créatrice » (Pape François), nous chercherons une nouvelle voie et de nouvelles voix pour faire résonner l'écho des cœurs de notre belle paroisse Saint-Patern.

 

Le 26 janvier 1923, le Pape Pie XI proclame Saint François de Sales patron des journalistes et écrivains catholiques. L'Église reconnaît dans la vie du « docteur de l’amour », dans son œuvre une référence pour le monde de la communication.

 

Cet apôtre de la douceur part d'un principe fondamental : Dieu communique par amour. Cet amour est un don de Dieu pour nous, qui y répondons librement avec un esprit filial, un certain abandon et un engagement joyeux ; cela se traduit par un chemin de sainteté en accord avec le projet de Dieu pour l’humanité.

 

Grâce à cette vision ancrée dans le don et la gratuité de l'amour de Dieu, François de Sales a ouvert un chemin original d'action pastorale et d'art communicatif… une voie du cœur.

 

Inspirons-nous donc de cet écrivain innovant et original pour nos projets futurs. Sa vision et son style de communication continuent d'être actuels et vivants dans la vie de l'Église.

 

Merci à ceux qui ont contribué pendant toutes ces années à la rédaction du Messager de Saint-Patern à sa diffusion et son rayonnement.

 

Merci à ceux qui ont œuvré pour faire vivre ce lien qui nous a uni.

Merci à vous, lecteurs et paroissiens d'y avoir été fidèles.

Merci à tous ceux qui ont soutenu financièrement cette œuvre d'évangélisation.

Comme le miroir que l'on promène le long du chemin, une page se tourne ; mais le reste du livre reste à écrire.

Le temps fait toute chose nouvelle.

« Esprit Saint, inspirez-moi; Amour de Dieu consumez-moi; Au vrai chemin conduisez-moi; Marie ma Mère regardez-moi, Avec Jésus, bénissez-moi; De tout mal, de toute illusion, De tout danger préservez-nous »

Sainte Marie de Jésus Crucifié

75 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page