top of page
Rechercher
  • Photo du rédacteurAbbé Raphaël d'Anselme

Merci et au revoir !

Tout d’abord, je loue et remercie Dieu pour toutes les grâces que le Bon Dieu a donné à notre paroisse pendant toutes ces années où j’ai pu vous servir.


Petit rappel historique :

En 2003, le père Joseph Mahé, m’avait demandé de reprendre les professions de foi et confirmations, et d’assurer mon tour de messe en forme extraordinaire. Ce fut mes premiers pas à saint Patern.

En 2004, avec la Cathédrale eut lieu une belle mission paroissiale, et pour avoir arpenté les quartiers de saint Patern, j’ai pu mieux faire connaissance avec cette paroisse. En septembre saint Patern et la Cathédrale ont été jumelés. En tant que vicaire, j’ai donc pris mon tour de messe dans les deux formes et soutenir la vie paroissiale. Mais très vite il fallait suivre la paroisse, aussi Monseigneur Gourvès m’a demandé d’être le Répondant de saint Patern sous l’autorité du curé de la cathédrale.

En 2005, C’est la préparation de la restauration de l’église, projet grandiose, il fallait refaire la voute, le sol, et les retables de l’église. J’ai pu participer aux réunions avec la Mairie qui portait le projet. Pour notre part il fallait prévoir une église de replis pour deux ans, ce fut la chapelle de la maison du diocèse qui nous abritera pendant ce temps.

En Janvier 2006, il a fallu déménager l’église et tout son mobilier, c’est ainsi que le petit orgue a été placé dans la chapelle sainte Catherine, où se tenait les messes de semaine et du samedi soir. A la maison du diocèse, nous avons fait vivre la communauté paroissiale avec tous ses offices : nous avons pu relancer la procession du Saint Sacrement dans le parc, puis vivre une nuit de Noël mémorable, car notre animatrice pastorale, avait reçu sur la tête le buste de saint Patern, juste avant la messe de Noël : quel souvenir !!!

En 2007, le chantier de l’église avançait bien, il fallait prévoir, le mobilier liturgique. L’achat des bancs, de l’ambon et les croix de consécration. L’occasion à fait le larron, lorsqu’un jour, dans le journal, je vois des stalles à vendre. Je demande les dimensions et mesure celle de l’église : ça rentre ! Je vois avec monseigneur Centène, la faisabilité de l’achat et nous nous rendons à la vente aux enchères. Un gros coup de pouce de saint Joseph nous aide à obtenir les stalles de 1696. C’est ainsi qu’après restauration elles seront installées dans notre chœur.

Février 2008, c’est le retour dans l’église et la dédicace du bâtiment. L’image de monseigneur Centène oignant les croix de consécration restera marquée dans ma mémoire, l’église est consacrée au culte divin ! Jusqu’en 2014 les retables seront eux aussi, restaurés, ce qui donne tout son lustre à l’église. Merci à la Mairie pour ce magnifique travail.

En 2010, je suis nommé curé et l’abbé Amaury Brillet arrive sur la paroisse. C’est à ce moment-là que nous relançons, la dévotion au petit Jésus de Prague, qui a trouvé sa place sur l’un des retables. Monseigneur viendra d’ailleurs le couronner.

Dans les années qui ont suivi, nous avons lancé la proposition catéchétique que vous connaissez aujourd’hui, le rosaire du mercredi pour l’église, avec les « Christi fideles », et l’adoration du vendredi soir. Le scoutisme, les trois écoles primaires et l’aumônerie de saint François Xavier m’occupait bien, ainsi que nos six maisons de retraite. Pour préparer Noël nous avons lancé les crèches vivantes dans le chœur de l’église le dimanche avant Noël. Merci à tous les enfants et à toutes les mamans qui y ont participé !

En 2014, nous avons lancé la statue du petit Jésus de Prague itinérante, où chaque famille pouvait l’avoir chez soi, comme une visitation du Seigneur. Joie des enfants !

En 2016 nous avons reçu les reliques des époux Martin, ce fut de grandes grâces pour la paroisse.

En 2018, changement d’animatrice pastorale : un immense merci à Françoise Guimauve et nous avons commencé notre collaboration avec Claire Chaine qui a pris à cœur, entre autre, les préparations des crèches vivantes.

En 2019, le jubilé de saint Vincent Ferrier, avec le pèlerinage de la chapelle sainte Catherine jusqu’à la cathédrale, nous a permis de redécouvrir cette grande figure missionnaire qui a profondément marqué notre ville de Vannes.

En 2020 il a fallu vivre le premier confinement, où grâce à l’ingéniosité de certains la messe a pu être retransmise sur YouTube, à partir de la chapelle sainte Catherine que l’abbé Brillet et son équipe d’hommes avait restauré magnifiquement juste avant.

Puis ce fut le changement de vicaires, où l’abbé Antoine Renoult et l’abbé Etienne Portalis ont pris leur place sur la paroisse. Ce fut pour moi l’occasion de leur transmettre le scoutisme et saint François Xavier et de me recentrer sur la paroisse et le suivi des âmes.

La mise en place du conseil missionnaire paroissiale a été pour moi très important devant l’immensité de la mission sur cette grande paroisse. Le lancement des samedis missionnaires, avec adoration et porte à porte sont une première étape pour le salut de nos frères. Il faut maintenant que toute la paroisse se mette en marche, c’était le projet en cours que je laisse à mon successeur.

Le prêtre a la mission d’amener les âmes à Jésus, j’ai essayé de le faire parmi vous. Pardon pour les offenses dues à ma faiblesse. Merci pour les bons conseils reçus et surtout pour tous ceux qui ont collaboré à la mission. Continuez à vous donner pour la plus grande gloire de Dieu ! Nous sommes tous serviteurs du Seigneur et c’est comme cela que nous le glorifions le plus.

Au revoir et soyez tous des saints !

819 vues2 commentaires

Posts récents

Voir tout

2 Comments


Pascal DENIS
Pascal DENIS
Aug 18, 2023

Je suis né à VANNES le 16 avril 1946.

Saint PATERN fût ma paroisse.

Je vivais avec mes parents et mes frères dans le quartier de la "tête noire".

J'y ai été baptisé, j'y ai fait ma communion privée, ma communion solennelle, ma confirmation.

Je pense aux prêtres que j'ai connus à l'époque de ma jeunesse dans les années 50 et 60 : L'abbé LUSTEAU, L'abbé Joseph HARDAT et d'autres qui ont disparu dans la foi du Christ.

Je suis revenu à VANNES le 14 août dernier.

J'ai été un peu déçu.

Pour certaines raisons l'église était fermée.

Je reviendrai.

Pascal DENIS

pascaldenis95@yahoo.fr


Like

mario Pelagalli
mario Pelagalli
Jul 07, 2023

Merci mon père

j ai été jusqu’à Mars 2 015 l un des nombreux fidèles venant écouter vos homélies et prier le seigneur

saint Paterne, et ses abbés m ont fait connaître l enfant Jesus de Prague

Merci merci et merci encore et toujours , cette statuette et ses graves m accompent depuis 2012

elle a fait de grandes choses dans ma vie et m a donné une force d amour et de confiance gigantesque et sans fin voir éternel

grâce à vous et aux prêtes de votre paroisse , un simple homme , enfant de Dieu comme nous tous a sorti la tête de l eau tant de fois et à cette heure de la nuit où je prie…


Like
bottom of page